Dysphasie

Je suis venue consulter pour notre fils Thibaut, âgé à l’époque de 7ans, qui est dysphasique (trouble sévère du langage). Il éprouvait de grosses difficultés d’expression, de compréhension, et de lecture. Je suis venue sceptique en me disant ‘de toute façon, cela ne mange pas de pain’. La première séance fut la plus marquante. Thibaut avait le brillant dans les yeux à la fin de la séance, au point que son papa en fasse la remarque à son retour. Par la suite, nous avons remarqué une améloriation sensible de sa progression scolaire. Actuellement Thibaut âgé de 9 ans présente toujours un retard en écriture et en lecture mais il a énormément progressé. Il parle correctement 3 langues, ce qui est un exploi pour un enfant dysphasique. Ses colères liées à la frustration ont fortement diminué.

Etant donné que nous nous battons sur tous les fronts : logopédie, cours d’appui, il est difficile de mesurer ce que nous devons à la réflexologie, à la logopédie, ainsi qu’à la volonté de Thibaut. Quoi qu’il en soit son institutrice est impressionnée de sa progression. Dans le quotidien, on ne peut plus remarquer que notre enfant est  « différent » (ce qui ne fût pas le cas durant de nombreuses années).
Merci Fabienne, merci à tous.
D.


Réflexologie ? Connaissais pas.

Nous avons consulté Fabienne Bouche pour notre enfant de 6 ans qui présente des troubles du langage.
Après 30 minutes de soin, notre enfant fut si vite apaisé que je le pensais sortir d’une nuit de sommeil. Il fut si changer dans ses prises de décisions/ses choix (pour un jeu, etc…), d’habitude difficile à prendre, que son ergothérapeute ne comprenait pas ce changement : il s’affirmait et se positionnait de manière radicale. Sa maman.


Ma fille a eu une naissance compliquée. Elle a toujours exigée beaucoup d’attention parmi ses frères et sœurs. Elle avait une voix stridente et aigue. Chaque repas à table était un combat et une bataille pour la faire manger. Son écriture était une catastrophe, avec une dyslexie incroyable, la faire lire relevait de l’impossible, et quand j’arrivais à la faire lire elle déchiffrait les lettres. Elle a 11 ans. Pour les problèmes d’écriture et de lecture, elle était en traitement auprès de logopèdes et orthophonistes depuis la 1ère primaire scolaire. Elle tenait la tête en la penchant vers un côté et nous avions déjà vu un ostéopathe pendant plusieurs séances pour y remédier. Elle avait peur de monter ou descendre les étages dans la maison, toute seule, elle insistait jusqu’à faire des crises pour quelqu’un l’accompagne.  Elle donnait même des bonbons à ses sœurs et frères pour qu’ils l’accompagnent. Elle souffrait de pipi au lit de façon régulière.

Nous avions déjà consulté le médecin et le psychologue depuis l’âge de 8 ans à plusieurs reprises à ce sujet. Sans succès.

J’avais mis tous ces problèmes sur le dos de la séparation et du divorce difficile qui trainait déjà depuis 2009, en me disant que, quand le divorce serait signé et le stress, y lié serait fini, tout rentrerait dans l’ordre. Eh bien, non,  10 mois après la signature de la convention du divorce début juillet 2011  entre son père et moi et la disparition totale du stress qui y était lié pour moi, rien n’avait changé chez ma fille …

Quand j’ai entendu l’interview de Mme Bouche à la Radio100,7 au lendemain du7ème Congrès européen de Réflexologie avec comme thème les enfants d’abord, j’ai sauté sur l’occasion en me disant : après toutes les factures déjà payées, avec un résultat minimum, voire inexistant chez les autres professionnels, cela ne coûte rien d’essayer, si cela ne marche pas, au pire cela ne fait pas de mal….

Nous avons fait quelques séances avant l’été et le reste par la suite sans presser les séances rapidement l’une après l’autre. Pendant l’été, il n’y a pas de séances de logopédie. Les séances de logopédie se sont arrêtées début juillet 2012 et n’ont repris que la deuxième semaine de septembre 2012.

Après les premières séances, les améliorations étaient en dents de scie avec des hauts et des bas.   Un jour, elle était bien, relaxe, calme, avec la voix posée. Un autre jour, c’était de nouveau le stress et les scènes. Heureusement que l’étude n’était pas payante, car à court terme, les résultats n’étaient pas convaincants pour une sceptique comme moi.

Ma fille a bénéficié de 10 séances de réflexologie financées par le projet ‘Children First’.

Maintenant, un an après ma fille est une jeune fille calme, posée, elle tient la tête déjà beaucoup plus droite. Elle fait spontanément ses devoirs, lit volontiers les livres imposés à l’école (elle a terminé un livre de 120 pages en deux jours) et elle écrit proprement dans ses cahiers. Mange calmement à table. Je dois de temps  en temps insister pour les choux de Bruxelles, parce que nous rigolons encore du temps où elle les catapultait au-dessus de l’armoire de la cuisine. Mais elle n’accapare plus toute l’attention à table, je peux avoir une bonne discussion avec les autres enfants sans qu’elle attire toute l’attention. La dyslexie en tant que telle est partie.  Elle doit juste rattraper le retard grammatical dû aux années « perdues ». Plus de pipi au lit, elle fait juste semblant d’avoir peur de monter ou descendre les étages afin qu’un des autres monte jouer avec elle…. je le sais parce que je l’ai surprise à monter toute seule à plusieurs reprises.

Je suis retournée chez Mme Bouche pour une autre de mes filles mais cette fois-ci je suis prête à payer parce que j’ai vu les résultats à long terme et définitifs chez ma fille.